Robin des Bioz’arts du 26 au 30 juin 2018.

, par Guillaume Wauquier

Dans la salle d’exposition de la M.R.E.S. du 26 au 30 juin 2018 aura lieu "Robin des Bioz’arts", une idée des adhérent.e ;s de notre association pour se rencontrer
autour d’œuvres d’arts contemporains.

Les œuvres sont proposées par des adhérent.e.s-artistes quelque soit leur statut et leur stature !

La troisième édition de Robin des Bioz’arts s’inscrit dans la fête de l’environnement et des solidarités de la MRES ( http://www.mres-asso.org/ ).

Cette année, nous accueillons Pierre Sauvage, Kawter Ruiz, Diego Ruiz Marmolejo,
Serge Boularot, JYL et Jérôme Segard.

Pierre Sauvage

Série de gravures sur gomme en tampons cactus modulaires "Touche à beaucoup de choses : dessin, gravure, sérigraphie, collage, photo,couture, céramique, etc.
Modeste monde peuplé de petits trucs, d’animaux, de plantes, d’hybrides, avec
parfois un peu d’humour ou d’égrillardise.
Membre du Cagibi, association/collectif pratiquant entre autres la sérigraphie artisanale, la fabrication de livres faits à la main et l’organisation d’expositions cool."

https://pierresauvagebribes.blogspot.com/

Kawter Ruiz

Série de Gravures

Diego Ruiz Marmolejo

Série de papiers artisanaux
Cette année, Diego présente une série de papiers artisanaux fabriqués à partir des fibres végétales et fleurs cueillies dans divers jardins.

Serge Boularot

Sculptures de verre .
Le travail de la lumière
« Évoluant au fil des heures et des saisons, la lumière donne plusieurs vies aux sculptures de verre qu’elle traverse ou sur lesquelles elle rebondit. Naturelle ou artificielle, elle forme avec le verre un couple indissociable. Filtre, prisme, obstacle... le verre et le cristal à leur tour catalysent la lumière qui révèle la matière dans un cycle fascinant.

La matière est essentielle à ma démarche. C’est récemment que j’ai découvert le verre dans l’atelier d’Émile Desmedt à Tournai en 2011. À côté de la céramique que je pratique comme sculpteur, le verre et le cristal de Val-Saint-Lambert proposent des résonances et la magie d’un espace intérieur sans équivalent.

Les pièces présentées ici, sont nées de la fascination pour l’organisation de certaines formes naturelles : Rigueur implacable des fractales du choux romanesco, régularité apparente des structures de l’ananas, ordre des graines...

La nature a toujours été une source d’inspiration. Elle semble ici simplement reproduite, pourtant la matière dans laquelle elle se trouve transposée, reflets et transparences, permet des angles de vue inouïs. La géométrie des coupes et des blocs met en scène ces structures naturelles, pour les donner à voir autrement. »

Serge Boularot

http://www.sergeboularot.fr/site2016/index.php?pages/Verres

JYL

Peintures sur toile. A travers...
Des personnages debout pour les uns, assis pour les autres, sont exposés de la même manière sur la scène de la vie quotidienne au regard du spectateur. Les premiers sont à Istanbul, les seconds sont à Lille.
Ces personnages que l’on devine derrière un voile, une vitre, n’ont plus leur identité, les visages s’estompent, finissent par se ressembler dans leur solitude et verser dans l’anonymat. Ceux-ci existent également par les expressions et les postures des corps auxquels ils se rattachent et sont, en quelque sorte, personne et tout le monde à la fois.
Nous sommes devant une scène de théâtre, nous devenons les spectateurs d’une chorégraphie apparemment improvisée qui évoque les différences culturelles et que la peinture traduit par ses couleurs et sa matière.Cependant celle-ci retient les traces de ces instants, les couches de peinture se superposent pour former cette enveloppe qui ne fait qu’évoquer les corps.
Au fil du travail, les couleurs sont plus ou moins « filtrées », le blanc s’ajoute à une couleur ou recouvre partiellement la scène, une façon de dissimuler mais aussi de nous renvoyer à nos propres « filtres » de spectateur.
JYL
JYL-art.com

Jérôme Segard.

Peintures sur toile : « Paysages d’eaux » et « Paysages urbains imaginaires »

J’expose des "paysages d’eaux", une série de « vues » de lieux autour de la métropole lilloise où l’eau est un élément fort, présent.L’idée est de montrer des lieux et des lumières accessibles pour un voyage peu lointain et un peu intérieur aussi.Et le "tourisme" (voyage) de proximité à pour moi les avantages d’être accessible (distance et coût), écologiques (j’ai découvert ces lieux lors de ballades à
vélo de moins d’une journée) et donc convivial (facile à partager).
Les « paysages imaginaires » introduisent dans mes représentations figuratives des éléments symboliques, transformant la réalité pour l’embellir et/ou la dénoncer.
jeromesegard.over-blog.com

Robin des Bioz’arts culinaires (« vernissage »)

A voir, à regarder et à manger !
Buffets de spécialités fabriquées simplement à partir des produits de notre magasin : le mardi 26 juin à partir de 19h00,
salle Rdc de la Maison Régionale de L’environnement et des Solidarités (M.R.E.S.), 23
rue Gosselet (http://www.mres-asso.org/).

Robin des bioz’arts culinaires fait vivre notre magasin de l’association car il s’agit de transformer en recettes originales et simples les produits simplement bons de notre magasin.

Nous avons peut-être tout.e.s un petit truc qui transforme un produit de notre magasin en une recette à partager.

En tous cas, pour ce buffet de vernissage, est déjà prévu : des gallettes de flocons d’avoine vegan, des gallettes de riz et de lentilles corail lacto-fermentées, des amandes grillées aux épices...

Atelier "Désapprendre à dire : je ne sais pas dessiner" ,par Jérôme Segard.

le mercredi 27 juin, de 18h30 à 20h30, salle Rdc de la M.R.E.S.

L’atelier « désapprendre à dire : je ne sais pas dessiner « est un atelier :
- qui dure 2h30 environ ;
- qui permet à n’importe qui de travailler sur une approche ludique du dessin et qui se veut à l’opposé d’un cours de dessin avec l’apprentissage de techniques ;qui est composé de plusieurs jeux sur le dessin et l’expression personnelle.
- qui peut se réaliser presque n’importe où avec un groupe de 4 à 8 personnes.
J’ai pu expérimenter plusieurs fois ces ateliers. A chaque fois, les personnes interrogées sur leur capacité à "savoir dessiner" ont commencé à changer d’avis sur leur capacités et les perspectives d’expression parle dessin : l’objectif de cet atelier est pour moi de ne plus entendre dire "je ne sais pas dessiner"... Cet atelier est une ouverture pour cheminer dans l’expression personnelle par le dessin.

Atelier à prix libre (chacun .e donne ce qu’il ou elle peut et ce qu’il ou elle veut à l’issu de la séance). Le prix libre permet de participer au matériel et aux matériaux fournis.
Inscription nécessaire à jeje.segard@laposte.net (nombre limité de places).

Dans la même rubrique

La lettre d'information

Espace adhérent